Acquisitions et modernisations : la recette Kruger

Pendant la deuxième moitié du XXe siècle, la société a relevé avec brio le défi de se lancer dans la fabrication de papier et a solidifié sa réputation à l’échelle internationale. La stratégie gagnante était d'acquérir des usines avant de les doter d'équipment de pointe afin de mieux les exploiter. En même temps, la demande du papier journal est en plein croissance dans le monde de l’après-guerre.

 

L'exemple de Brompton

Gene Kruger repère une usine de papier journal à Bromptonville (maintenant l’arrondissement Brompton de Sherbrooke, au Québec). Celle-ci est alors délaissée par la St. Lawrence Corporation (prédécesseur de Domtar), suite à une inondation survenue en 1948.

Il acquiert l’usine en 1950, y voyant un énorme potentiel : une main d’œuvre qualifiée, de grandes quantités d’eau et des sites d’approvisionnement en bois à long terme; des éléments essentiels à la fabrication du papier. 

Kruger entreprendra d’importants travaux de réfection de la bâtisse et de ses environs. Des centaines d’emplois seront ainsi préservés et même créés. L’usine de Brompton est encore en exploitation aujourd’hui. Celle-ci a fait l’objet de nombreux projets de modernisation au fil des décennies.

Ce succès servira de modèle pour d'autres sites, notamment à Trois-Rivières et à Corner Brook.


 

>> SUIVANT : EXPANSION ET DIVERSIFICATION