À l’aube du XXe siècle : l’étincelle Kruger

Au début des années 1900, alors que la ville de Montréal est en plein boum économique, comme en témoignent les premières automobiles qui déambulent dans ses rues, Joseph Kruger arrive des Etats-Unis en compagnie de son épouse, Nettie, et de leur premier-né, Gene Henry Kruger, encore en bas âge. Joseph Kruger entend poursuivre son métier de marchand de papier qu’il avait pratiqué auparavant à New York.

Les premiers pas : Kruger Paper Company Limited


En 1904, il fonde la Kruger Paper Company Limited qui sera constituée en société en 1921. Ses bureaux ont pignon sur la rue McGill, dans le quartier aujourd’hui appelé Vieux-Montréal. Son commerce de distribution de papiers fabriqués au Canada vise le marché des imprimeurs locaux et d’autres entreprises du secteur des arts graphiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La seconde génération et l’aventure de l’aluminium

En 1927, Joseph Kruger meurt subitement d’un arrêt cardiaque et son fils, Gene, alors âgé de 25 ans, prend les rênes de l’entreprise. Il sera rejoint à la direction par son frère cadet, Bernard.

Gene brille par son sens des affaires et sa force de caractère. Bill, d’un naturel sympathique et extraverti, a un sens inné du service aux clients. À eux deux, ils forment un duo hors pair, une alliance fraternelle explosive qui assurera la réussite de la société familiale pour les prochaines décennies.

   

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors que la Seconde Guerre Mondiale éclate, les frères Kruger s’aventurent dans le domaine de l’aluminium. Ils fondent plusieurs entreprises et en acquièrent plusieurs autres, essentiellement au Québec. Ils produiront divers produits à des fins résidentielles, industrielles et même militaires, et innoveront dans beaucoup de procédés.

Au début des années 1960, ils vendent la totalité de leurs entreprises d’aluminium à Reynolds Aluminium International. L’une d’entre elles, Aluminum Extruders, domine alors le marché canadien et est considérée comme le plus grand fabricant mondial de profilés d’aluminium détenu en propriété privée. Mais, désormais, les frères Kruger se concentreront sur l’industrie des pâtes et papiers.des institutions d’enseignement à travers le Canada.

>> SUIVANT : ACQUISITIONS ET MODERNISATIONS